Une joggeuse disparue près de Toulouse

  • A
  • A
Une joggeuse disparue près de Toulouse
Les recherches menées par les gendarmes n'ont pas permis de localiser la joggeuse de 49 ans, disparue depuis lundi au petit matin.@ DR
Partagez sur :

La mère de famille a disparu lundi. Des traces qui ressemblent à du sang sont en cours d'analyse.

L’inquiétude grandit autour du sort d’une joggeuse de 49 ans, disparue depuis lundi au petit matin dans la campagne, au nord de Toulouse. A quelques centaines de mètres de la maison familiale, les gendarmes ont retrouvé des traces suspectes, pouvant faire penser à du sang. Les techniciens d'investigation criminelle de la gendarmerie ont procédé au relevé de ces traces. Des analyses sont en cours.

Une centaine de gendarmes étaient encore mobilisés mercredi, ratissant les routes de campagne autour de Bouloc, au nord de la Haute-Garonne, où cette mère de famille, secrétaire dans un cabinet d'avocats, va courir tous les matins à 4h45, alors qu'il fait encore nuit, avant d'aller travailler. Les enquêteurs fouillent les bois sans succès depuis deux jours.

"Le boulanger l’a vue à 4h45"

La disparition est totalement inexpliquée, selon les gendarmes, qui n'écartent aucune hypothèse.

C'est le mari de la joggeuse qui a alerté les gendarmes quand il n'a pas vu revenir son épouse. "D’habitude, elle court 35 minutes", précise l’homme au micro d’Europe 1. "Je m’en suis rendu compte à 6 heures. A 6h15 je prévenais la police, les pompiers, le Samu, etc. Le boulanger l’a vue à 4h45. Depuis, on n’a pas plus de nouvelles. Apparemment, les gendarmes tendent à penser quelle n’est plus dans le coin. Elle n’a rien. Juste les clés de la maison. Pas de téléphone, rien…". Lui-même a été entendu longuement par les gendarmes afin de connaitre son emploi du temps et les habitudes de son épouse.

Un vent de panique

Le maire de Bouloc, Christian Faurie, redoute désormais un vent de panique parmi les habitants de sa commune. "C'est toujours inquiétant d'avoir sur sa commune un événement de ce genre-là, (...) surtout avec tous les événements qu'on a vus sur l'ensemble du pays dans le même domaine".

Des affiches ont par ailleurs été placardées dans tout le village signalant la disparition de la jeune femme. Signe de l'inquiétude suscitée par cette disparition, le parquet de Toulouse s'est saisi du dossier.

Selon le signalement de la police, la mère de famille mesure 160 cm, pèse 50/52 kg et a des cheveux mi-longs châtains clairs. Elle portait au moment de sa disparition un jogging NIKE bleu marine, des baskets NIKE blanc, un Sweat Noir anti transpirant, et un K.Way bleu. Si vous avez des informations, vous pouvez contacter la gendarmerie de Froton au 05.34.27.93.60/17