Une inconnue tente d'enlever son bébé

  • A
  • A
Une inconnue tente d'enlever son bébé
La rue principale de Monchy-Lagache, dans la Sommme. C'est dans ce village qu'une mère de famille a déjoué le rapt de son nourrisson à son domicile.@ Capture d'écran Google Street View
Partagez sur :

Dans la Somme, la mère d’un nourrisson de 4 mois a déjoué une tentative de rapt à son domicile.

Un rapt déjoué. Anne-Sophie est consciente d’avoir évité le pire. Cette jeune mère de famille, résidant dans un petit village de la Somme, a surpris jeudi 2 mai une inconnue qui tentait d’enlever son fils à son domicile, comme le rapporte mercredi le Courrier Picard. L’intervention de la mère a permis d’empêcher le rapt, en poussant la ravisseuse à prendre la fuite. Un appel à témoin a été lancé.

Le bébé dans les bras de la ravisseuse. La scène s’est déroulée dans le village Monchy-Lagache, dans la Somme, où Anne-Sophie a élu domicile depuis quelques semaines. Le matin du 2 mai, la jeune mère fête son vingtième anniversaire. Elle est occupée à des tâches domestiques quand elle entend son fils Noah, âgé de 4 mois, pleurer dans la pièce principale de la maison. La jeune mère se dirige alors vers lui quand elle tombe alors nez à nez avec une inconnue, vêtue de noire et gantée, tenant son fils dans ses bras.

L’inconnue prend la fuite. Surprise en plein rapt, la ravisseuse relâche alors violemment le bébé dans son landau et prend la fuite en sautant par la fenêtre. Sous le choc, Anne-Sophie ne cherche pas à poursuivre la jeune femme.  "Je me suis tout de suite préoccupée de mon fils", a-t-elle confié au Courrier Picard. C’est par la suite sur les conseils de sa mère qu’elle s’est décidée à alerter la gendarmerie.

Peu d’éléments distinctifs. Une enquête a été diligentée par les gendarmes de la compagnie de Péronne, épaulés par la section de recherches d’Amiens, mais les éléments fournis par la jeune mère sont minces. Et pour cause : Anne-Sophie n’a pu voir le visage de la ravisseuse qui était masqué par une capuche. Quant à sa silhouette, elle l’a décrite aux enquêteurs comme celle d’une "femme jeune, mince et sportive".

Un appel à témoin. Jeudi, les enquêteurs ont affiné le signalement de la ravisseuse présumée. Il s'agit d'une femme âgée de 35 à 50 ans mesurant entre 1,60 m et 1,70 m. De corpulence mince, elle a les cheveux blonds décolorés ou châtains clairs avec une queue de cheval. Elle est de teint pâle, fumeuse et était vêtue au moment des faits d'une veste noire à capuche et portant des gants en laine bleue, indique l'appel à témoin relayé par le Courrier Picard. Les enquêteurs pensent que cette personne serait susceptible de se déplacer avec un cyclomoteur ancien.