Une fillette oubliée dans le bus

  • A
  • A
Une fillette oubliée dans le bus
Le chauffeur du car scolaire l'a retrouvée à 16 heures alors qu'il allait entamer sa tournée.@ MAXPPP
Partagez sur :

Anaïs, 3 ans, a passé près de 8 heures attachée dans un car de ramassage scolaire, dans la Sarthe.

Elle a été oubliée au fond d’un car scolaire. Anaïs, une fillette de 3 ans, résidant à Saint-Calais dans la Sarthe, a passé toute la journée de lundi au fond du véhicule de 57 places, sur le parking de la société de transports. L’accompagnatrice municipale n’a tout simplement pas vu Anaïs, sagement assise au fond du bus, ceinture de sécurité bouclée.

"Elle est restée de 8h30 à 16 heures dans le bus sans pouvoir manger, ni boire, ni faire pipi, sans pouvoir prendre ses doudous", déplore sur Europe 1, Lorine, sa maman. "Son sac était par terre. Elle était bloquée par la ceinture. Quand je l’ai récupérée, elle était ailleurs, elle ne parlait pas. Elle n’était pas bien. Comment ils ont pu l’oublier ? C’est impensable", soupire Lorine.

Ça aurait pu être "dramatique"

"Ça aurait pu être dramatique. Quand on voit qu’ils annoncent à peu près 30 degrés lundi prochain, à 30 degrés ma fille ne serait plus là. Ça fait froid dans le dos", poursuit la mère de famille.

Un constat partagé par le chauffeur du car qui a découvert Anaïs alors qu'il allait entamer sa tournée. "Une chance qu'il n'y ait pas eu un temps caniculaire. Cela aurait été dramatique", confie-t-il, lui aussi, au quotidien Le Maine Libre.

Une plainte déposée

Pour Lorine, "le plus responsable, c’est l’accompagnatrice. Elle aurait dû faire le tour du bus pour être sûre qu’il n’y ait plus personne", insiste la maman d'Anaïs. "C’est une dame qui a une soixantaine d’années donc l’habitude de voir les mêmes enfants, de faire la même chose tous les jours, c’est là où on relâche les choses", ajoute-t-elle.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Saint-Calais. Les parents d’Anaïs, eux, ont porté plainte contre X. L’accompagnatrice a été suspendue de ses fonctions.