Une fillette échappe de justesse à un viol

  • A
  • A
Une fillette échappe de justesse à un viol
La tentative de viol s'est déroulée samedi soir à Soissons, dans ce squat jouxtant un supermarché.@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Des jeunes l’ont sauvée en immobilisant un SDF qui tentait d’abuser d'elle, samedi, à Soissons.

Un sans-abri d'une cinquantaine d'années a été surpris, et stoppé à temps, par des jeunes alors qu'il tentait de violer une fillette de 9 ans, dans un squat, samedi soir, à Soissons, dans l’Aisne, a annoncé mercredi le parquet de Laon.

Un sans-abri sans histoires jusque là

"Il y a environ un mois, le sans-abri en question a pris ses quartiers sur le boulevard Gambetta à Soissons. Le quinquagénaire squatte les bâtiments d'une ancienne station-service (…) car le parking donne sur les quais de livraisons d'un supermarché hard discount ", rapporte le quotidien régional L’Union.

"Il faisait régulièrement les poubelles. Il paraissait pacifique. Jusqu'alors, il n'avait ennuyé personne", témoigne une riveraine dans les colonnes du même journal.

La fillette enlevée sans raison

La jeune victime, âgé de 9 ans, joue samedi depuis le début de l’après-midi devant le jardin de son domicile avec une amie, lorsqu’elle échange quelques mots avec le sans-abri, en train de fouiller les poubelles du supermarché.

Les deux enfants reprennent ensuite leurs jeux et font du vélo dans la même zone lorsque, vers 23 heures, le SDF saisit la fillette et l’emmène de force dans le squat. L’autre fillette, témoin de la scène, alerte alors deux garçons, un jeune majeur et un collégien, qui se lancent aussitôt à la recherche de l'enfant.

"Elle est arrivée en pleurant. Elle nous a dit : 'ma copine est dans le squat avec le SDF, j'ai entendu crier", a témoigné sur Europe 1 Christopher, le plus jeune des deux "sauveteurs".

"On n'a pas hésité, on a couru dans le squat", a témoigné Christopher :

Sauvée in extremis par des jeunes

"Les deux adolescents - l'un est mineur, l'autre jeune majeur - pointent le faisceau de leur lampe torche à l'intérieur. L'homme est allongé sur le petit corps. Ses deux mains tiennent sa gorge", raconte ensuite le journal L’Union.

Les deux jeunes assènent un coup au SDF et se saisissent de l'enfant pour la ramener à ses parents. Avec une troisième personne, ils retournent ensuite sur les lieux et immobilisent le SDF en attendant l'arrivée des policiers, qui l'interpellent et le placent en garde à vue.

L'homme, qui n'avait pas d'antécédents en matière de moeurs, a été mis en examen et écroué lundi pour tentative de viol aggravée sur mineur de moins de 15 ans et séquestration aggravée. Le suspect a reconnu les faits sans les expliquer.