Une filiale de la SNCF braquée à la Kalachnikov

  • A
  • A
Une filiale de la SNCF braquée à la Kalachnikov
Le braquage s'est déroulé dans la nuit de dimanche à lundi à Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux individus se sont emparé de 60.000 euros dimanche soir lors du braquage de Cremonini, filiale de la SNCF.

Cremonini, une filiale de la SNCF, chargée de gérer les wagons restaurants TGV, a été braquée dimanche soir dans le XVe arrondissement de Paris par deux individus qui ont menacé les salariés avec une kalachnikov, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête.

>> A LIRE AUSSI : La fin de la malbouffe à la SNCF

Les deux braqueurs, circulant sur un scooter, ont menacé les vigiles de cette filiale, basée rue André Gide, avec une kalachnikov et un pistolet automatique, selon cette source. Il se sont fait conduire dans la salle sécurisée des dépôts avant de forcer les caissières à ouvrir les coffres. Ils se sont emparés "de la recette du week-end", selon cette source, soit près de 60.000 euros. Les deux braqueurs ont ensuite pris la fuite sur leur scooter. Aucun coup de feu n'a été tiré.