Une femme soupçonnée d’infanticide à Rouen

  • A
  • A
Une femme soupçonnée d’infanticide à Rouen
C'est dans cette rue d'Elbeuf, en Seine-Maritime, que le corps d'un bébé avait été retrouvé dans le conduit d'une cheminée, dans un appartement.@ Capure écran YouTube
Partagez sur :

Le cadavre d’un bébé avait été trouvé dans un conduit de cheminée en 2006. La suspecte a été mise en examen.

L’INFO. Est-ce la fin d’un mystère qui dure depuis sept ans en Seine-Maritime ? Une femme a été mise en examen dimanche pour homicide volontaire sur son nouveau-né dont le corps avait été retrouvé en 2006 lors de travaux dans un conduit de cheminée à Elbeuf, selon une information du quotidien Paris Normandie.

Un corps caché dans un sac poubelle. Le décès du nouveau-né remonterait à une dizaine d'années, selon le quotidien. Le corps avait été retrouvé en 2006 caché dans un sac poubelle placé dans un conduit de cheminée d'un appartement que la femme de 39 ans avait habité jusqu'en 2002. Elle a été mise en examen dimanche pour "homicide volontaire sur mineur de mois de 15 ans" et placée sous contrôle judiciaire.

L’ADN a parlé. En 2011, l’ADN de cette femme avait été prélevé dans le cadre de l'enquête car elle avait occupé l'appartement.  Les enquêteurs avaient alors pu déterminer dès 2012 que cet ADN correspondait à celui du nouveau-né. Les enquêteurs ont tenté d’interpeller la suspecte lundi 23 septembre mais elle s'est enfuie avant de se rendre vendredi à la justice, selon Paris Normandie . Lors de son audition, la suspecte a affirmé ne pas se souvenir des circonstances de la mort du bébé.