Une explosion fait trois morts à Mulhouse

  • A
  • A
Une explosion fait trois morts à Mulhouse
La rue a été fermée à la circulation et les riverains évacués.@ CAPTURE GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Les opérations de secours se poursuivent. Les causes de la déflagration restent inconnues.

Trois personnes ont trouvé la mort mardi matin dans l'explosion d'un immeuble d'habitation de deux étages à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, selon les informations du Téléphone rouge d'Europe 1. L'incendie a été maîtrisé en milieu de matinée.

"Il s'agit d'une dame d'une quarantaine d'années, de son fils de 16 ans ainsi que d'une personne âgée de 84 ans", a précisé sur Europe 1, Julien Legoff, le directeur du cabinet du préfet du Haut-Rhin.

"Les pompiers sont en train de consolider l'immeuble afin de pouvoir y faire rentrer un certain nombre de leurs effectifs. Cela permettra aux secours d'avoir des informations un peu plus précises sur la cause de l'accident et de rechercher d'éventuelles victimes", a-t-il précisé.

En revanche, les deux autres occupants de l'immeuble n'étaient pas présents sur les lieux au moment de l'explosion. "C'est une bonne nouvelle, ils passaient la nuit chez leurs parents et n'étaient pas là. Le bilan s'arrête donc à trois personnes décédées", a conclu Julien Legoff.

"Ça a fait vibrer les murs"

L'explosion s'est produite à 5h20 au 29 rue de Thann. Le bâtiment s'est totalement enflammé puis l'incendie s'est propagé aux deux maisons situées de part et d'autre. La rue a été fermée à la circulation et une douzaine de riverains ont été évacués dans un restaurant tout proche, selon le site du journal L'Alsace.

"Sur les coups de 5h ce matin, il y a eu une déflagration. Ça a fait vibrer les murs et les fenêtres", a raconté un habitant du quartier, Vincent, au micro d'Europe 1.

"J’ai entendu ça et ça m’a un peu perturbé. J’ai discuté avec un policier et apparemment ça serait une explosion de gaz. J’habite à 150 – 200 mètres. Toute la rue de Thann est fermée. Il y a un amas de voitures de pompiers et de police. Ils sont en train de déblayer", conclut-il.  

Les secours à pied d’œuvre

Le bâtiment abritait deux commerces au rez-de-chaussée, un "Taxiphone", fermé depuis plusieurs mois et un salon de coiffure. Alors que les raisons de la déflagration restaient inconnues en milieu de matinée, des témoins ont affirmé avoir vu une personne s'enfuir en courant juste après l'explosion.

La police judiciaire mène l'enquête pour déterminer l'origine du sinistre.

Une soixantaine de pompiers avaient été dépêchés sur place ainsi qu'une équipe cynophile.