Une enquête sur la vidéo du gendarme

  • A
  • A
Une enquête sur la vidéo du gendarme
@ ZIMPROD
Partagez sur :

Cette vidéo montre un gendarme gazant des manifestants calmes à Anduze, dans le Gard.

La gendarmerie se serait bien passée de cette vidéo, qui suscite un malaise grandissant, tant sur internet qu’au sein de l’institution. Déjà visionné 100.000 fois, ce document montre un gradé de la gendarmerie faisant usage de gaz lacrymogène contre des manifestants apparemment inoffensifs à Anduze, dans le Gard.

Les faits remontent au 21 janvier dernier en gare d'Anduze, dans les Cévennes. Des manifestants et des élus ont organisé un sit-in sur les voies du chemin de fer d’un train touristique régional, afin de protester contre une réorganisation locale de communes.

Alors que les manifestants semblent pacifiques, un commandant chef d'escadron prend l’initiative de gazer les manifestants.

Plusieurs élus et de nombreuses personnes âgées font partie des personnes visées (à partir de la 2e minute) :

Cette manifestation et les débordements qui ont suivi "avaient soulevé une vive émotion dans les Cévennes, tant du côté des partis politiques que des associations", rapporte le quotidien régional Midi Libre.

Une enquête ouverte

Une "enquête de commandement" va être ouverte par la gendarmerie, a-t-on annoncé jeudi. Le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), le général Jacques Mignaux, est à l'origine de cette démarche.

De source proche de la DGGN, on assurait mercredi soir que la vidéo était "sans aucun doute parcellaire" et que la "manifestation n'était pas aussi pacifiste que l'on peut le penser.

Des gendarmes expriment leur honte

Plusieurs blogs et sites de gendarmes, pourtant tenus à un strict devoir de réserve, témoignent néanmoins de l’embarras. Le forum Gendarmes et citoyens a même mis en place un débat intitulé “Si c'est vrai j'aurais honte d'être ce gendarme“. “Encore un acte où certains citoyens honnêtes qui nous appréciaient vont retourner leur veste, et à juste cause !! C'est tout simplement honteux !!!“, déplore ainsi Kratos.

“Tout ce qui ne devait pas être fait a été fait ! Le maintient de l'ordre est un métier, et on s'aperçoit qu'il y a un certain manque de sang froid. Je crois qu'un stage à Saint Astier s'impose!!!“ estime pour sa part Spiderman 61, en faisant référence au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie.