Une école saccagée par des enfants

  • A
  • A
Une école saccagée par des enfants
@ DR
Partagez sur :

Ces enfants de 8 et 11 ans ont été interpellés sur place, à Soyaux, en Charente, par les policiers.

Vitres explosées, meubles renversés, murs recouverts de peinture, l'école Jean-Monnet, à Soyaux, en Charente, a été complètement saccagée dimanche. Deux enfants, âges de 8 et 11 ans, ont été interpellés par la police sur place.

"Il ne faut pas que les enfants entrent"

François Nebout, le maire de la commune, a constaté les dégâts au micro d’Europe 1 : "toutes les vitres ont été cassées, les pots de peinture ont été renversés". Il envisage pour le moment de "reloger les classes dans le collège" voisin. Pour l’édile, mieux vaut éviter "que les enfants n’entrent dans les lieux" : "c’est affligeant, il y a du verre partout".

Selon François Nebout, les deux enfants interpellés "n’étaient pas seuls" : "on a voulu leur faire porter le chapeau", a-t-il estimé. Et d’expliquer : "des vitres ont été cassées très haut". Auditionnés, les deux enfants ont admis les faits. Ils ont ensuite été remis à leurs parents, en attendant d'éventuelles suites judiciaires.

"Un acte inadmissible"

Lundi, le ministre de l'Education nationale a "condamné avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme. Luc Chatel a estimé que cet "acte inadmissible rend impossible l'accueil des élèves lundi matin". Le ministre "attend de l'enquête judiciaire qu'elle fasse toute la lumière sur ces agissements qui méritent des sanctions exemplaires".