Une crémation refusée pour surpoids

  • A
  • A
Une crémation refusée pour surpoids
@ MAXPPP
Partagez sur :

Face à la polémique naissante, sa famille a obtenu qu’elle soit incinérée à Toulouse.

Pas de crémation pour les personnes en surpoids. C'est la réponse apposée par différents crématoriums de la région bordelaise aux proches d'une femme de 63 ans, décédée dans la nuit de vendredi à samedi d'un arrêt cardiaque.

"Quand on a entrepris les démarches pour son incinération, on m'a dit que ce n'était pas possible car il manquait quelques centimètres pour que cela passe", a expliqué sa fille Marie-Pierre Pelabarrère. Selon elle, l'entreprise de pompes funèbres lui a déclaré que le passage dans le four de sa mère, Danielle, qui pesait entre 120 et 140 kg, n'était pas possible ni à Mérignac, en Gironde, où résidait la défunte, ni dans le reste du département tout comme dans le Lot-et-Garonne et en Dordogne.

"C'est quand même pas un éléphant !" se défend le beau-frère de la défunte :

Face à la polémique naissante, sa famille a finalement obtenu lundi après-midi qu’elle soit incinérée à Toulouse dans un crématorium qui a des portes plus larges.

Une plainte déposée

Marie-Pierre Pelabarrère entend cependant toujours porter plainte contre la Communauté urbaine de Bordeaux, gestionnaire du four crématoire de Mérignac, ainsi que contre la société gestionnaire de différents crématoires en Aquitaine.

"Le fait de devoir aller à Toulouse engendre pas mal de souffrances dans notre famille car certains membres ne pourront pas faire le déplacement", déplore la fille de la défunte.