Une alpiniste italienne fait une chute mortelle dans le massif du Mont-Blanc

  • A
  • A
Une alpiniste italienne fait une chute mortelle dans le massif du Mont-Blanc
Le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix a ouvert une enquête (illustration).@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

Une Italienne est morte dimanche en chutant dans le massif du Mont-Blanc, déstabilisée par une coulée de neige.

Une alpiniste italienne de 38 ans a fait une chute mortelle de 500 mètres dans le massif du Mont-Blanc dimanche après-midi, ont indiqué les secours en montagne. L'accident s'est produit peu avant 14h, alors que la jeune femme évoluait à 3.800 mètres d'altitude au côté d'un alpiniste britannique.

Déstabilisée par un coulée de neige. Selon le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, qui a ouvert une enquête, l'alpiniste aurait été déstabilisée par une coulée de neige alors qu'elle tentait de rejoindre un relais pour se sécuriser. "Son compagnon, qui avait atteint le point de relais, a tenté de l'avertir de l'arrivée de la coulée, mais elle n'a pas eu le temps de réagir", a précisé le Lieutenant-Colonel du PGHM de Chamonix, Stéphane Bozon.

Une ascension plus longue que prévu. Après avoir bivouaqué, la cordée avait entrepris dès 7h l'ascension de l'Aiguille du Jardin, avant de finalement stopper sa progression pour redescendre par un couloir, situé sur sa face sud. "L'ascension a semble-t-il pris plus de temps que prévu. Ils ont donc décidé de l'écourter pour redescendre", a précisé Stéphane Bozon. Originaire de Gênes, la victime vivait à Chamonix. Elle avait contacté et rencontré son compagnon de cordée fortuitement, via un réseau d'amis communs.