Un wagon de train déraille à Saintes

  • A
  • A
Un wagon de train déraille à Saintes
@ CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Le wagon transportait des graviers. Il a déraillé mardi matin, sans faire de blessés.

Il n'y a pas eu de victime. Un wagon transportant des graviers a déraillé mardi matin en gare de Saintes, en Charente-Maritime, quelques jours après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, rapporte Sud-Ouest. Le déraillement du wagon de ce train de fret qui allait vers Bordeaux, s'est produit vers 7h45 mardi matin, à la sortie de la gare. Un problème d'aiguillage serait à l'origine de l'incident.

"Un essieu (roue ndlr) s'est rompu et du coup elle s'est couchée sur la voie", a indiqué une porte-parole de la SNCF à l'AFP. Selon Guy Rambeau, délégué du personnel CGT à Saintes l'incident s'est produit au départ de Saintes. L'essieu aurait tapé sur au moins 200 mètres de voie, "cisaillant les boulons des éclisses" ces pièces métalliques reliant les rails entre eux. Un seul wagon s'est couché sur les 15 que compterait le train, a-t-il aussi déclaré.

Le trafic ferroviaire sera interrompu toute la journée, le temps que les wagons puissent être redressés.

> A LIRE AUSSI : Brétigny : après l'accident, la galère du RER C