Un trafic de parfum démantelé

  • A
  • A
Un trafic de parfum démantelé
Les gendarmes ont saisi 17.000 flacons de parfum.@ DR
Partagez sur :

Les gendarmes ont saisi pour près d'un million d'euros de produits, dont 17.000 flacons.

Certains n'hésitaient pas à revendre des flacons volés sous couvert de leur entreprise. Sept personnes, âgées de 25 à 42 ans, ont été interpellées dans un vaste coup de filet portant sur plusieurs départements. Les gendarmes ont également retrouvé pas moins de 17.000 flacons de parfum, ainsi que trois véhicules. Montant total de la saisie : près d'un million d'euros.

Tout a commencé il y a quelques mois avec une enquête sur des cambriolages dans des entreprises de conditionnement de parfums en Eure-et-Loir. En tout, l'équivalent de 160.000 euros avait disparu depuis mai dernier. Une cellule d'enquête avait alors été montée avec la section de recherche d'Orléans et des groupements de gendarmerie d'Eure-et-Loir et du Loiret.

Ils avaient "pignon sur rue"

En juin, une commission rogatoire a été ouverte pour "vols, recels, dégradations, tentatives de vols, destruction par incendie en bande organisée, blanchiment par concours à une opération financière, escroquerie à la TVA et travail dissimulé".

Les enquêteurs, qui suivaient plusieurs pistes, ont fini par identifier des réseaux de revente des parfums volés. Parmi les sept receleurs présumés identifiés et interpellés à Mulhouse et en région parisienne, figure une femme. Certaines des personnes arrêtées avaient "pignon sur rue" et revendaient "au grand jour, sous couvert de leur entreprise, des parfums de grandes marques volés ou contrefaits", selon les gendarmes.

La valeur des 17.000 flacons saisis est estimée à près de 400.000 euros. Plus de 555.000 euros en chèques, en liquide et sur des comptes bancaires ont également été retrouvés. Les sept suspects ont été placés en garde à vue et quatre d'entre eux ont été présentés jeudi devant le juge d'instruction au tribunal de grande instance de Chartres.