Un skieur russe retrouvé mort dans une crevasse du Mont-Blanc

  • A
  • A
Un skieur russe retrouvé mort dans une crevasse du Mont-Blanc
La Mer de glace regorge de crevasses.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Un skieur russe a été retrouvé mort dans une crevasse du Mont-Blanc dimanche. Son père était également tombé dans une autre crevasse mais s'en sort indemne.

Le corps d'un skieur russe âgé d'une trentaine d'années a été retrouvé dimanche après-midi à 3.000 mètres d'altitude au fond d'une crevasse de la Mer de glace, un glacier du massif du Mont-Blanc, après plusieurs heures de recherches, ont indiqué les secours en montagne. Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée au Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, le trentenaire aurait été victime d'une chute samedi alors qu'il skiait sur cette étendue glaciaire de la Vallée blanche avec son père, après un départ de l'Aiguille du midi.

Son père passe la nuit dans une crevasse. "Au moment où l'accident a eu lieu, il était à pied. Nous ne savons pas encore pourquoi il a déchaussé", a indiqué le Capitaine Patrice Ribes. Âgé d'une soixantaine d'années, le père du jeune skieur a quant à lui été découvert dimanche en fin d'après-midi, en état de choc mais indemne, après une nuit passée au fond d'une seconde crevasse "peu profonde" située un peu plus bas, dont il a finalement réussi à s'extirper dimanche. Le PGHM de Chamonix a été alerté dimanche à 08h30 de la disparition inquiétante du père et de son fils par un ami des deux skieurs.

Il marque la crevasse avec un ski. Les secouristes ont dans un premier temps engagé une reconnaissance aérienne qui n'a rien donné. Une seconde opération, menée au sol par 14 secouristes, a finalement permis de découvrir le corps du jeune skieur russe, puis, en fin de journée, de retrouver son père. "Après l'accident, il a marqué la crevasse où se situait son fils avec un ski. Mais il a chuté dans une autre crevasse, 500 mètres plus bas, en tentant de trouver du réseau téléphonique pour alerter les secours", a précisé le Capitaine Patrice Ribes, pointant deux skieurs "particulièrement inexpérimentés". Une enquête a été ouverte par le parquet de Bonneville (Haute-Savoie) pour éclaircir les circonstances de l'accident.