Marseille : la police neutralise un singe au Taser

  • A
  • A
Marseille : la police neutralise un singe au Taser
@ Max PPP
Partagez sur :

Un singe magot a été capturé mardi dans une cité marseillaise par des policiers, qui ont dû faire usage de leur Taser pour neutraliser l'animal.

ll a dû être neutralisé au Taser. Un magot - un petit singe d'environ 80 cm de hauteur - a été capturé mardi dans une cité marseillaise par des policiers. L'animal vivait en liberté dans le quartier.

Violent car maltraité. Le signe "vivait en liberté et aurait fait des passages dans un collège et une école" à proximité, a-t-on ajouté de même source. Il vivait surtout près d'une cité, où il était maltraité et nourri au Kinder par les habitants. "C'est peut-être cela qui a fait qu'il est devenu agressif", confiait mardi une source proche de l'enquête, interrogée par La Provence.

Quand les pompiers et les policiers ont tenté de le capturer, il a mordu une policière. Les forces de l'ordre ont donc ensuite fait usage de leur Taser pour le neutraliser et le récupérer.

L'animal remis à la SPA. "Le singe a été capturé vivant et remis à la SPA, qui devait le remettre ensuite à une association de Saint-Etienne spécialisée", a-t-on expliqué à la direction départementale de la sécurité publique.

Très difficile d'en posséder un. Ce petit singe est "un animal sauvage devenu captif, et il est donc interdit d'en posséder", sauf à en avoir obtenu spécifiquement l'autorisation auprès des services de l'Etat, a-t-on précisé à la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Cette autorisation, "extrêmement rare", est donnée après la réalisation d'une enquête par les services vétérinaires, qui vérifient notamment dans quelles conditions l'animal sera accueilli ou si le futur maître est bien formé.

Un animal ramené frauduleusement en France. Le magot est une espèce résistante au froid qui vit principalement dans les montagnes d'Afrique du Nord et à Gibraltar. Pouvant atteindre 15 à 20 kilos, il est parfois ramené frauduleusement en France.