Un salarié de la SNCF se jette sous un TGV

  • A
  • A
Un salarié de la SNCF se jette sous un TGV
@ MaxPPP
Partagez sur :

Délégué syndical de Sud Rail, il s'est suicidé mercredi matin.

Il ne s'agissait pas d'un accident mais bien d'un suicide. L'homme mortellement fauché par un TGV, mercredi matin à proximité de Vandières, en Meurthe-et-Moselle, était un salarié de la SNCF qui s'est jeté volontairement sur les voies. Percuté par un TGV reliant Metz à Nice, l'homme, délégué national du syndicat Sud Rail, est décédé sur le coup.

"Un endroit stratégique", des perturbations à prévoir

Le salarié a été fauché peu avant 6h30 par un TGV à "un endroit stratégique", selon une porte-parole de la SNCF, ce qui a provoqué d'importantes perturbations sur le trafic ferroviaire durant toute la matinée, notamment sur les TGV Nancy-Paris et les TER entre Metz et Nancy.

Agé de 55 ans, le salarié avait travaillé jusqu'en 2003 au service des essieux du technicentre de Montigny-lès-Metz (Moselle), avant d'être détaché pour son syndicat au sein duquel il était délégué national, a expliqué à l'AFP un responsable de Sud Rail, Daniel Tomaselli.