Un réseau de drogue démantelé

  • A
  • A
Un réseau de drogue démantelé
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Trois suspects ont été écroués après le démantèlement d'un réseau à Argenteuil.

Sept personnes ont été mises en examen, dont trois incarcérées jeudi, après le démantèlement d'un réseau de trafiquants de drogue à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, qui aurait blanchi 500.000 euros d'argent sale, a-t-on appris samedi de source proche du dossier.

Après avoir effectué treize interpellations lundi, des policiers ont pu saisir 500.000 euros d'avoirs criminels, dont 200.000 euros d'argent liquide, mais également un pavillon acheté à Argenteuil, un commerce, une voiture et 77.000 euros sur trois comptes bloqués.

Une organisation pyramidale

Lors de leurs perquisitions dans des appartements situés dans le quartier des Musiciens, les fonctionnaires de police ont aussi mis la main sur 12 kg de résine de cannabis, 1,5 kg d'herbe, trois pistolets et un fusil à pompe.

Le cerveau présumé de cette organisation "très pyramidée" et ses deux "adjoints" ont été écroués, a précisé cette source. Les quatre autres personnes mises en examen ont quant à elle été placées sous contrôle judiciaire.

Le tour de vis de la police

Le ministère de l’Intérieur a décidé il y a peu de faire de la lutte contre le trafic sa nouvelle priorité. En début de semaine, une autre opération a eu lieu dans le même département, à Garges-lès-Gonesse : cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi puis écrouées.

Lors de perquisitions menées au domicile des suspects, les enquêteurs ont retrouvé 31 grammes de crack, 920 grammes d'herbe, 120 grammes de résine de cannabis, 4 grammes de cocaïne, environ 3.400 euros en liquide, un fusil à pompe et 170 grammes de poudre de bicarbonate servant à la préparation du crack.

Ces deux enquêtes ont été confiées à la sûreté départementale du Val-d'Oise et au groupement d'intervention régionale (GIR).