Un pull-over pour retrouver les suspects

  • A
  • A
Un pull-over pour retrouver les suspects
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux hommes ont été écroués pour meurtre à Montpellier, après plusieurs mois d’enquête.

Deux hommes de 35 et 37 ans ont été mis en examen et écroués pour meurtre, jeudi, à Montpellier, dans le cadre d'une enquête sur un cadavre découvert au bord d'une petite route à Mauguio, dans l’Hérault, en novembre 2009.

L’enquête s'annonçait impossible : un cadavre calciné, méconnaissable. Pas d'indices, pas de témoins, même l'autopsie n’était pas parvenue à révéler les causes de la mort. Après cinq mois d'investigation, c’est un petit détail qui va faire avancer l’enquête : l'étiquette du pull de la victime.

Le pull de la victime

Les gendarmes ont appris que ce vêtement, un modèle rare et assez cher, n’était vendu que dans deux boutiques de Languedoc-Roussillon. Dans l’un des magasins, la vendeuse se souvenait parfaitement avoir vendu ce pull-over à un homme parlant avec un fort accent italien, deux semaines avant le crime.

Autre particularité de cette affaire : les enquêteurs ont réussi à identifier un suspect avant de mettre un nom sur le cadavre. Une trace ADN, prélevée sur la scène de crime, les a menés à un trafiquant de drogue de Montpellier. Parmi ses connaissances, figurait justement un Italien de 49 ans, prénommé Giuseppe, dont la mère avait signalé la disparition à la police française.

Un deuxième suspect interpellé

De longs mois d’enquête ont conduit les gendarmes à s’intéresser à un deuxième suspect. Un homme âgé de 35 ans, vivant principalement en Belgique, qui était présent le soir du crime.

Les deux meurtriers présumés ont été arrêtés, mardi dernier. Placés en garde à vue, ils ont avoué s'être débarrassés du corps mais se sont accusés mutuellement du crime. Le mobile précis reste flou. Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes autour d’un trafic de drogue.