Un psychiatre accusé de viol acquitté

  • A
  • A
Un psychiatre accusé de viol acquitté
@ Maxppp
Partagez sur :

Poursuivi par quatre patientes, Daniel Cosculluela a été acquitté en appel vendredi à Bordeaux.

Le docteur Daniel Cosculluela a définitivement été acquitté vendredi par la cour d’assises d’appel de la Gironde à Bordeaux. Le psychiatre, âgé de 53 ans, était poursuivi par quatre patientes pour viol. Il y a sept mois pourtant, celui qui exerce à Bergerac avait été condamné à 12 ans de réclusion par la cour d’assises de Dordogne à Périgueux.

Les jurés n’ont donc pas suivi le réquisitoire de l’avocat général, Jean-Luc Gadaud, qui avait réclamé jeudi quinze ans de réclusion criminelle, une peine pour "empêcher de nuire" un "violeur en série", avait-il-lancé. Le représentant du parquet avait ainsi indiqué qu'en plus des quatre plaignantes, neuf autres anciennes patientes - pour lesquelles les faits étaient prescrits ou qui avaient renoncé à porter plainte- ont également témoigné de faits similaires.

"Acharnement"

L’avocat général avait aussi fondé ses réquisitions sur les sanctions disciplinaires déjà prononcées à l'encontre du Dr Cosculluela : en septembre 1997, estimant qu'il avait eu "un comportement violant les principes de moralité, de probité et la déontologie de sa profession", il avait été radié. Cette sanction avait été ramenée en appel par le Conseil national de l'Ordre à trois ans d'interdiction d'exercice.

De son côté le Dr Daniel Cosculluela, qui comparaissait libre, n'a cessé de clamer son innocence se disant victime d'un "acharnement", "d'un complot". Il a, lors de son procès, vigoureusement nié les relations sexuelles avec ses patientes les présentant comme des affabulatrices.