Un prévenu appelle sa complice gardée à vue

  • A
  • A
Un prévenu appelle sa complice gardée à vue
@ MAX PPP
Partagez sur :

La jeune femme était en garde à vue pour avoir tenté d'introduire un téléphone en prison.

Malaise du coup de fil au mauvais moment. Soupçonnée d'avoir tenté d'introduire un téléphone et de la drogue à la prison de la Santé dans le XIVeme arrondissement de Paris, une jeune femme a reçu un coup de fil de son complice alors qu'elle se trouvait en garde à vue.

Coutumière des faits

Les policiers ont découvert qu'il ne s'agissait pas du détenu suspecté mais d'un autre homme incarcéré dans le cadre d'une enquête pour viol. Ce dernier, surpris de ne pas voir sa complice au parloir, appelait pour prendre des nouvelles.

La jeune femme était censée lui remette un autre téléphone portable et de la résine de cannabis. "Elle lui avait déjà remis un téléphone et une puce avec lequel il l'a appelé", précise au Parisien une source proche de l'affaire.

La jeune femme a été remise en liberté par le parquet de Paris, qui devra décider des suites à donner à cette affaire. Le détenu, quant à lui, devrait être bientôt entendu par les enquêteurs.