Un prêtre torturé pour un butin imaginaire

  • A
  • A
Un prêtre torturé pour un butin imaginaire
A Aubagne, les voleurs n'ont pas hésité à torturer un prêtre de 64 ans pour de prétendus lingots@ MAXPPP
Partagez sur :

A Aubagne, des braqueurs ont séquestré un prêtre de 64 ans et son stagiaire. 

Ils cherchaient un trésor de famille. Deux malfaiteurs ont violemment agressé mercredi soir à Aubagne un prêtre et un étudiant que ce dernier hébergeait. Les agresseurs voulaient mettre la main sur des lingots d'or, rapporte La Provence.

A la recherche d'un trésor

Les deux braqueurs font irruption dans la maison du prêtre, dans une zone isolée d'Aubagne, vers 21 heures. Masqués et armés d'une Kalachnikov et d'un cutter, ils se mettent à la recherche du trésor. Dans la maison, les malfaiteurs trouvent un coffre-fort dont ils font sauter la porte à l'aide d'une scie électrique. Mais il est vide.

Pour faire "avouer" la cachette du butin, les malfaiteurs n'hésitent alors pas à entailler l'oreille du prêtre avec le cutter, puis à le blesser à un doigt en menaçant de le lui couper.  Mais si la famille de l'un des deux hommes possède bien des lingots d'or, dont l'existence avait été révélée par la presse il y a plusieurs années à l'occasion d'une affaire judiciaire, le trésor ne se trouvait pas dans la maison.

Des voleurs bredouilles

Les agresseurs finissent par repartir bredouilles, non sans avoir ligoté et bâillonné les deux victimes. L'étudiant parvient à se libérer et donner l'alerte. En état de choc, les deux victimes ont été hospitalisées.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Marseille.