Un pompier abattu par jalousie

  • A
  • A
Un pompier abattu par jalousie
Les pompiers de Mailly-Maillet sont en deuil après le meurtre de l'un des leurs.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme a abattu un pompier qu’il soupçonnait d’être l’amant de sa femme dans la Somme.

Soirée des festivités du 11-Novembre de Mailly-Maillet, dans la Somme, a tourné au drame jeudi soir. Un homme de 46 ans en instance de divorce a abattu d'une balle de gros calibre un pompier de 49 ans qu'il soupçonnait d'entretenir une liaison avec sa femme, à l’issue d’une soirée bien arrosée.

La victime, qui dirigeait la brigade d'intervention, en plus de ses fonctions de chef du centre de transmission et d'alerte des pompiers - le 18 - de la Somme, était en train de boire un verre avec des amis dans un café du village quand il a voulu s’interposer dans une violente dispute conjugale. Il a été abattu devant plusieurs témoins.

1,5 gramme d’alcool dans le sang

Selon les premiers éléments de l'enquête, le meurtrier, fortement alcoolisé et perturbé par une séparation difficile, est allé chercher un pistolet après une dispute avec sa femme. Après avoir été désarmé, furieux, il s’est emparé d’une arme de chasse rangée dans sa voiture. Le pompier, qui tentait de le raisonner, a été touché à l'abdomen et est décédé peu après.

Le meurtrier a alors pris la fuite mais a rapidement été interpellé et placé en garde à vue. Un test d'alcoolémie révèle un taux d'1,5 gramme par litre de sang. L'ancien garagiste, sans emploi, devait être déféré samedi à Amiens.