Un policier jouait les indics pour les voyous

  • A
  • A
Un policier jouait les indics pour les voyous
@ POLICE NATIONALE
Partagez sur :

A Marseille, un commandant de l'état-major de la police a été placé en garde à vue, mercredi.

Un commandant de police a été placé mercredi en garde en vue par ses collègues de l'Inspection générale des services (IGS) qui le soupçonnent d'avoir fourni des renseignements à certaines personnalités du milieu marseillais.

Sa garde à vue a été prolongée jeudi matin. Le commandant de police devrait être présenté dans l'après-midi à un juge d'instruction et pourrait être mis en examen. Il risque d'être placé sous contrôle judiciaire avec mise à la retraite d'office.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le policier aurait renseigné à plusieurs reprises ses contacts liés au banditisme en consultant, notamment, le système de traitement des infractions constatées, une base de données de la police. Il aurait aussi prévenu quelques figures du milieu de la nuit en cas de descente de la police dans les bars et les boîtes de nuit aixoises.

Présenté à un juge jeudi

La garde à vue du policier suscite la stupéfaction de ses collègues. En poste dans le centre-ville de la cité phocéenne, cet officier de la direction départementale de la sécurité publique, âgé d'une cinquantaine d'années, était apprécié par ses collègues. Cet homme de terrain était par ailleurs extrêmement bien noté par sa hiérarchie.

Selon ses collègues, ce n'est pas l’appât du gain qui aurait motivé le commandant de police. "A aucun moment la notion d'argent n'apparaît. Je pense que notre collègue a agi dans le cadre de relations professionnelles. Il est évident que quand vous travaillez à la tête de certains services que vous êtes amenés à côtoyer des voyous qui vous mettent en porte-à-faux dans l'exercice de votre travail", a confié à Europe1 Yves Robert, du syndicat national des officiers de police.