Un policier blessé dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes

  • A
  • A
Un policier blessé dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes
Les policiers avaient déjà été pris pour cible ces derniers jours dans le quartier des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, dans l'Essonne, classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP).@ AFP
Partagez sur :

Un policier a été blessé par un parpaing, mercredi soir, dans la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, alors que se déroulait une intervention dans le cadre d'un trafic de stupéfiants.

C'est une agression symptomatique des tensions grandissantes depuis des semaines dans le quartier des Tarterêts. Mercredi soir, un policier a été blessé par le jet d'un parpaing, à Corbeil-Essonnes, dans l'Essonne pendant une intervention des forces de l'ordre dans le cadre d'une affaire de stupéfiants.

Touché à l'arcade et à la pommette. Les policiers procédaient à une interpellation dans la cité quand plusieurs personnes ont pris les effectifs à parti, selon une source policière. Un parpaing a été jeté sur une voiture de police sérigraphiée appelée en renfort. "Le parpaing a traversé la vitre" et le fonctionnaire de 39 ans "a été touché à l'arcade et à la pommette", a poursuivi cette source. Ses jours ne sont pas en danger, selon une autre source policière.

Bandes rivales. Les policiers avaient déjà été pris pour cible ces derniers jours dans ce quartier, classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP). Une policière en patrouille avait été blessée à la tête par un jet de pavé sur sa voiture vendredi soir. Dimanche, des agents qui accompagnaient les pompiers lors d'une intervention avaient également été la cible de jets de projectiles.

La ville de Corbeil-Essonnes connaît une résurgence des violences ces derniers mois. En septembre, des affrontements entre une bande des Tarterêts et celle d'un quartier rival avaient fait un mort.