Un pickpocket qui rendait ses larcins condamné

  • A
  • A
Un pickpocket qui rendait ses larcins condamné
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'homme de 48 ans qui voulait arrondir ses fins de mois s'en prenait à des personnes âgées.

Un pickpocket de 48 ans, spécialisé dans le vol sur des personnes très âgées à qui il rendait dans certains cas leurs papiers, a été condamné lundi à deux ans de prison dont un avec sursis par le tribunal correctionnel du Havre et il a été placé sous mandat de dépôt, a-t-on appris mardi. Les policiers de la sûreté urbaine du Havre enquêtaient depuis juillet dernier sur une série de vols par ruse.

Le mode opératoire était toujours le même: l'homme abordait des personnes âgées entre 80 et 90 ans en se faisant passer pour un chauffeur routier. Prétextant chercher une rue, il parvenait dans le fil de la discussion à soustraire le porte-monnaie ou le portefeuille de sa victime. L'homme agissait toujours très "délicatement", sans violence, et toujours dans les mêmes créneaux horaires, entre 10h30 et 12 heures, et 14 heures et 16 heures. Il s'arrangeait toujours pour commettre les faits dans un secteur résidentiel du Havre dépourvu de vidéo-surveillance. Il s'emparait de l'argent liquide qui se trouvait dans le porte-monnaie ou le portefeuille et prenait soin, dans certains cas, de déposer les papiers d'identité, carte bancaire et autres documents administratifs dans la boite aux lettres de sa victime ou encore à la police municipale.

"Au fil de l'enquête, nous nous sommes aperçus que l'auteur de ces vols était un local. Sa façon d'opérer montrait clairement qu'il connaissait bien la ville", a confié le commissaire Patrick Longuet, chef de la sûreté urbaine du Havre. L'homme a finalement été interpellé vendredi matin après avoir tenté de subtiliser le porte-monnaie d'un homme de 85 ans qui faisait ses courses sur le marché de Bléville, un quartier du Havre. Placé en garde à vue, il a reconnu l'ensemble des 16 faits qui lui sont reprochés, expliquant aux enquêteurs agir ainsi pour arrondir ses fins de mois. Sorti de prison il y a quelques mois, il avait pour seul revenu le RSA.