Un parachutiste espagnol fait une chute mortelle dans les Alpes

  • A
  • A
Un parachutiste espagnol fait une chute mortelle dans les Alpes
@ JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Partagez sur :

L'accident est survenu dans le secteur du Brévent, un sommet qui domine Chamonix.

Un Espagnol de 40 ans résidant à Chamonix a fait une chute mortelle en parapente jeudi en Haute-Savoie, a-t-on appris auprès des secours de haute montagne où les sports de voltige ont été endeuillés à plusieurs reprises au mois d'août.

Pris au piège des courants thermiques. L'accident est survenu en fin de matinée dans le secteur du Brévent, un sommet qui domine Chamonix. C'est un autre parapentiste témoin du drame qui a prévenu les secours. Rapidement arrivés sur les lieux de la chute à 1.850 mètres d'altitude, ils n'ont pu que constater le décès. La victime "s'est relativement approchée du relief pour profiter de courants thermiques assez forts car il fait chaud", a expliqué le lieutenant-colonel Stéphane Bozon, commandant du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Haute-Savoie. "La voile s'est alors fermée de façon asymétrique, avant de se mettre en torche, sans doute à cause de la violence de ces courants", a-t-il ajouté.

Déjà un accident cette semaine. Lundi, c'est un homme de 31 ans ayant la double nationalité italienne et norvégienne qui s'était tué au Brévent lors d'un saut en wingsuit, sport extrême consistant à se lancer du haut d'une falaise ou d'un avion, équipé d'une combinaison faisant office d'aile. Le 14 août, un parapentiste avait déjà trouvé la mort en Haute-Savoie, dans le massif des Bornes. D'autres décès ont eu lieu récemment en wingsuit et en deltaplane dans les Alpes françaises.