Un ouvrier tué dans une usine de gaz

  • A
  • A
Un ouvrier tué dans une usine de gaz
Une personne est décédée après une explosion dans une usine de gaz liquéfié Gazechim, de Lavera dans les Bouches-du-Rhône.@ MAX PPP
Partagez sur :

L'explosion a eu lieu dans une usine à Martigues. La victime est un jeune homme de 28 ans.

Un accident industriel de grande ampleur s'est produit jeudi matin dans la zone industrielle et portuaire de Lavera. L'explosion s'est produite à 8h51 dans une usine de production de chlore Gazechim. Une personne est décédée, soufflée par l'explosion. Neuf autres ont été blessées, dont une gravement.

Selon La Provence, la personne morte dans l'explosion est un ouvrier âgé de 28 ans. "L'homme était en train de vérifier une bouteille de gaz lorsqu'il a été déchiqueté par la déflagration", écrit le quotidien. L'ouvrier décédé était le père d'un petit garçon, et était qualifié par ses collègues de "rigoureux" dans son travail, d'après les informations d'Europe 1.

Un dispositif de sécurité mis en place

L'explosion serait liée à une fuite d'eau sodée. Aucun dégagement de gaz à l'extérieur du site n'a été constaté, a précisé la préfecture. Par précaution, un important dispositif de sécurité a malgré tout été mis en place. Une cinquantaine de pompiers et une quinzaine de véhicules ont été dépêchés. Les accès à la zone pétrochimique ont été fermés.

Les employés de l'usine subissaient jeudi matin des examens médicaux pour vérifier l'éventuelle inhalation de substances dangereuses. Une importante fuite de chlore était déjà survenue en mai 2009 dans cette usine de Lavera. Une habitante des environs de l'usine, interrogée par Europe 1, a dit avoir "des picotements dans le nez et sur la langue".

"Les procédures étaient-elles les meilleures?"

L'accident est qualifié de "gravissime" par les salariés de la pétrochimie, sur ce complexe de Lavera, qui emploie 2.000 personnes. Peu après l'incident, le maire de Fos, René Raimondi, a demandé à ce que "le plan de prévention des risques technologiques soit mis en place le plus rapidement possible". "Je souhaite aussi qu’on s’attèle à la révision des procédures de sécurité de chaque entreprise", a-t-il expliqué au micro d'Europe 1. Et de questionner : "ces procédures étaient-elles les meilleures, les mieux en place? Ça, je l’ignore, l’enquête le dira".

Le terminal pétrolier de Lavera est, avec les installations de Fos-sur-Mer près de l'Etang de Berre, le poumon économique du Grand Port Maritime de Marseille. Doté d'une plate-forme chimique associée, Lavera est dédié essentiellement à la chimie et aux produits raffinés depuis la création du port de Fos au début des années 1970 pour accueillir des pétroliers de plus en plus grands.

12 explosions depuis 2007

Cet accident porte à au moins une douzaine le nombre d'explosions survenues dans des usines en France depuis 2007. En avril 2010, une explosion avait fait un mort et douze blessés dans une usine du groupe Carbone-Lorraine à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine. La plus grave à ce jour reste celle de l'usine chimique AZF à Toulouse, en 2001, qui avait fait 30 morts et plus de 3.000 blessés.