Nord : un nourrisson tué, ses pleurs empêchaient son père de jouer à la console

  • A
  • A
Nord : un nourrisson tué, ses pleurs empêchaient son père de jouer à la console
Le couple vivait à Denain (Nord)@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le père de l'enfant, âgé de 26 ans, a reconnu être l'auteur des coups qui ont été fatals au nourrisson le week-end dernier à Denain.

Le jeune homme de 26 ans a fini par avouer : c'est bien lui qui a porté les coups à l'origine du décès d'un nourrisson de 6 mois ce week-end à Denain, dans le Nord. Selon les faits établis par les enquêteurs et rapportés par La Voix du Nord, le père s'est énervé sur l'enfant qui pleurait dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu'il jouait avec une console de jeux vidéo. Ce sont des coups portés au niveau du foie et des testicules qui ont entraîné la mort du petit.

L'homme était connu des services de police. La mère de l'enfant s'était elle absentée au moment des faits. Elle était partie chercher des cigarettes auprès de son ex-concubin, qui a confirmé cette visite. À son retour, le père lui a annoncé que leur enfant avait été attaqué par leur chien. L'état du nourrisson se dégradant, la mère a ensuite appelé les secours et l'enfant est décédée au CHRU de Lille.

L'homme, déjà connu des services de police pour des violences selon France Bleu, doit être présenté au parquet, mercredi. Il devrait être mis en examen pour meurtre. Sa compagne avait d'abord nié sa présence dans l'appartement… par peur de perdre son allocation pour parent isolé.