Un maire gifleur devant la justice

  • A
  • A
Un maire gifleur devant la justice
Le maire est poursuivi pour avoir giflé un adolescent.@ DR
Partagez sur :

L'édile d'une petite commune du Nord a mis une baffe à un ado en 2010.

Il ne regrette pas son geste. Maurice Boisart, maire de Cousolre, dans le Nord, comparaîtra devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe le 4 octobre prochain. Son tort : avoir giflé un ado qu'il avait surpris en train d'escalader un grillage, en août 2010. L'élu ne regrette pas son geste car, a-t-il affirmé sur Europe 1, "c'était la collectivité complète qu'on agressait".

Cousolre, qui compte 2.500 habitants, est le théâtre de nombreuses dégradations pendant l'été 2010. Le maire, excédé, alpague un adolescent en train d'escalader un grillage et le sermonne. L'ado l'insulte et l'élu le gifle. Le jeune garçon et son père portent alors plainte contre le maire.

"Je ne pouvais pas faire autrement"

Maurice Boisart affirme s'être "fait traiter de tous les noms" et avoir été menacé de mort. L'ado "est retourné chez lui chercher deux couteaux pour me planter, ce n'est pas anodin quand même !", a-t-il raconté.

"Avec le recul, je ne pouvais pas faire autrement" que de le gifler, a martelé Maurice Boisart sur Europe 1. "Devant tous ces jeunes, il n'y avait pas que ma personne qui était touchée, il y avait aussi la fonction. Je ne pouvais pas reculer, c'était leur donner raison", a-t-il raconté.

Depuis une dizaine de jours, un cahier a été installé à l'entrée de la mairie. "Le cahier commence à se remplir, avec des gestes très sympathiques et très encourageants", a précisé Maurice Boisart. L'incident a profondément choqué l'élu, fragile du cœur. A tel point que tous ses cheveux ont blanchi, assure-t-il. A côté du cahier, précise La Voix du Nord, le maire a même placé deux photos témoignant du changement intervenu dans sa chevelure.