Un incendie détruit un camp de réfugiés

  • A
  • A
Un incendie détruit un camp de réfugiés
Partagez sur :

Un camp d’Afghans à Cherbourg a été détruit par un incendie "visiblement volontaire".

Un campement près de Cherbourg, occupé par des réfugiés, a été détruit par les flammes dimanche en fin d’après-midi. La trentaine d’occupants, essentiellement des Afghans, n’étaient pas présents au moment des faits. L’incendie n’a pas fait de victime. Mais les dégâts sont importants, avec la destruction des 17 baraquements en bois du campement.

Un incendie "visiblement volontaire"

Pour le procureur Eric Bouillard, cet incendie aurait de grandes chances d’être "volontaire". Il y aurait eu ainsi "plusieurs départs de feu" en même temps, à différents endroits du camp.

Aucun doute non plus pour Daniel Jouanne, le premier adjoint au maire de Cherbourg. "Le feu étant parti aux différents endroits du camp, séparés de plusieurs dizaines de mètres", a-t-il expliqué sur Europe 1.

Pour lui, cet incendie est dû à la politique menée actuellement par le gouvernement. "Depuis quelques mois, elle tend de plus en plus à dresser les gens les uns contre les autres, à montrer du doigt des personnes minoritaires", s’insurge-t-il. "Il y a un appel permanent à la haine qui est lancé dans ce pays".

Les réfugiés afghans ont été provisoirement relogés dans des hôtels de Cherbourg par l'Etat, selon le parquet. Une enquête a également été ouverte.