Un horloger de luxe braqué à Cannes

  • A
  • A
Un horloger de luxe braqué à Cannes
Deux hommes armés ont dérobé des montres de grande valeur chez un horloger de la Croisette à Cannes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux hommes armés ont dérobé des montres de grande valeur, six mois après un autre braquage dans la même boutique.

L'info. C'est le deuxième braquage en trois jours sur la Croisette. Deux hommes ont attaqué mercredi matin un horloger de luxe à Cannes. Ils ont emporté plusieurs montres de grande valeur. La police judiciaire de Nice est saisie de l'enquête.

Grenade et arme de poing. Le hold-up s'est déroulé vers 11 heures du matin. D'après Nice Matin, un homme, dont le visage était masqué par un foulard et un chapeau, est entré dans la boutique. Il aurait ensuite retiré le foulard, à la demande du personnel, avant de sortir une grenade. Puis il aurait fait entrer son complice, équipé d'une arme de poing.

Une quarantaine de montres volées. Les deux voleurs ont ensuite menacé le responsable et les trois vendeurs, leur demandant d'ouvrir les vitrines, sans faire usage de leurs armes. Ils se sont emparés d'une quarantaine de montres, pour un préjudice inconnu à ce stade, avant de prendre la fuite.

braquage-cannes-horlogerie-

Une boutique discrète. Sur place, les techniciens de la police scientifique et technique ont procédé aux premières constatations dans la petite boutique à la façade discrète et aux vitres fumées. Dans les vitrines latérales, les présentoirs étaient vides. Peu avant 14 heures, le cordon de police a été ôté. Seule trace de ce braquage express, le magasin gardait ses portes closes, tandis qu'un vigile tenait la garde, sous le regard de nombreux badauds.

"On peut mettre des moyens en place". Une situation qui a choqué le propriétaire de la boutique. "Je suis très énervé parce qu'il n' y a pas eu beaucoup d'intervention de la police ce matin. Tout le monde est parti à 14h en nous laissant seuls. Et on sait que les heures après un braquage sont toujours très risquées", a-t-il dénoncé sur Europe 1. Le commerçant réclame un renforcement des patrouilles de police sur la Croisette, particulièrement sensible selon lui. "C'est toute la Cote d'Azur [qui est concernée], mais c'est normal avec toute la concentration d'argent. C'est Cannes l'été, c'est la place Vendôme à Paris pendant les fêtes de fin d'année. A partir du moment où on le sait, je pense qu'on peut mettre des moyens en place. Il y aurait trois ou quatre voitures qui tournerait en permanence sur la Croisette, ça ferait du bien", réclame-t-il.

L'horloger prévient d'ailleurs d'ailleurs que le spectre d'une nouvelle série de braquages pourrait effrayer les assureurs de ces boutiques sensibles. "Et si on n'a plus d'assureur, on licencie 30 personnes et on ferme le magasin", assure-t-il.

Un précédent vol il y a six mois. En février, ce même horloger avait déjà été victime d'un vol. Quelque 150 montres, d'une valeur estimée à 1 million d'euros, avaient alors été dérobées. Au moins deux malfaiteurs avaient perpétré ce casse en plein jour, en moins de 10 minutes, pendant la pause déjeuner des employés. Ils étaient passés par un immeuble mitoyen et avaient percé une baie vitrée donnant sur une arrière-cour.