Un homme retrouvé assassiné dans le Var : trois suspects en garde à vue

  • A
  • A
Un homme retrouvé assassiné dans le Var : trois suspects en garde à vue
Les trois suspects ont été placés en garde à vue@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Deux jours après la découverte du corps, trois personnes se sont présentées spontanément à la gendarmerie, évoquant un jeu de roulette russe qui aurait conduit au drame.

INFO EUROPE 1

Trois suspects ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'homme de 48 ans retrouvé mort, ficelé dans une bâche au fond d'un plan d'eau dans le Var, d'après les informations d'Europe 1. Ils ont évoqué un jeu de roulette russe qui aurait conduit au drame, a indiqué jeudi le parquet de Draguignan.

Un meurtrier et deux complices présumés. Mercredi soir vers 23 heures, trois personnes se sont spontanément présentées à la brigade de gendarmerie de Grimaud (Var). Selon les informations recueillies par Europe 1 et confirmées par le parquet, les trois suspects s'accusent du meurtre de Marc C. Parmi eux, un homme a avoué avoir tué la victime et deux femmes prétendent l'avoir aidé à transporter le cadavre. Le trio a été placé en garde à vue dans les locaux de la section de recherches de Marseille pour être interrogé plus longuement sur le scénario de ce crime. 

Une "roulette russe" à l'origine du drame. Selon leurs déclarations, qui doivent encore être confirmées par les enquêteurs, les trois mis en cause se sont "retrouvés au domicile" de l'homme en garde à vue en compagnie d'un deuxième homme, Marc Clairay, disparu depuis le 17 février, explique Ivan Auriel, le procureur de Draguignan, dans un communiqué. "L'homme en garde à vue aurait manipulé un revolver Magnum de calibre 44 qu'il avait chargé de quatre cartouches qu'il croyait inertes pour jouer à la 'roulette russe'", poursuit le procureur. Les gardes à vue "sont toujours en cours" et "les investigations conduites sous l'autorité du magistrat instructeur devront vérifier le bien fondé de ces déclarations", précise-t-il.

Blessé par arme à feu. Une disparition inquiétante avait été signalée avant que l'homme ne soit retrouvé par les plongeurs de la gendarmerie vers 16 heures mardi. Le corps de la victime était ficelé dans une bâche et lesté au fond de l'eau. Les premières constatations révèlent que l'homme présente une blessure par arme à feu.