Un homme mis en examen pour esclavage et torture dans le Var

  • A
  • A
Un homme mis en examen pour esclavage et torture dans le Var
Le tortionnaire présumé risque la réclusion à perpétuité@ AFP
Partagez sur :

La victime, hébergée chez son tortionnaire depuis novembre 2015, était battue avec une batte de baseball et obligée de dormir sur le balcon.

Un homme de 31 ans a été mis en examen pour "traite d'être humain" et "actes de torture et de barbarie", soupçonné d'avoir humilié, maltraité et frappé un Serbe qu'il retenait chez lui, dans le Var, pendant plusieurs mois, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

L'homme obligé de dormir sur le balcon. La victime, âgée d'une trentaine d'années et hébergée chez son tortionnaire présumé à Gonfaron depuis novembre 2015, avait "été réduite à l'état d'esclave", a précisé le parquet de Draguignan, confirmant une information de France Bleu. L'incrimination pour laquelle il est mis en examen est passible de la réclusion à perpétuité. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime était maltraitée, parfois trop nourrie, parfois pas assez, humiliée en étant obligée de dormir sur le balcon ou en étant privée de sanitaires.

Frappé avec un marteau. Son bourreau présumé, un Français né en Serbie, la frappait avec une batte de baseball et un marteau, et utilisait également des pinces. Ses blessures lui ont valu 10 jours d'ITT. Le tortionnaire présumé avait rencontré sa victime lors d'un voyage en Serbie, alors qu'il recherchait quelqu'un pour l'aider dans son travail de poseur de fenêtres. L'affaire avait débuté avec un signalement du parquet de Paris, puis l'ouverture d'une enquête à Draguignan le 4 janvier. À l'issue de sa garde à vue, l'auteur présumé des faits a été placé en détention provisoire. Il est également poursuivi pour extorsion de fonds, violences aggravées sur sa concubine et sur un enfant de 4 ans.