Présidentielle : il meurt d'une crise cardiaque juste après avoir glissé son bulletin dans l'urne

  • A
  • A
Présidentielle : il meurt d'une crise cardiaque juste après avoir glissé son bulletin dans l'urne
L'homme venait de glisser son bulletin dans l'urne, lorsqu'il a été pris d'un malaise cardiaque.@ AFP
Partagez sur :

L'électeur de 89 ans est mort dimanche d'une crise cardiaque alors qu'il venait de glisser son bulletin dans l'urne.

Il venait juste de voter. Un homme de 89 ans est mort dimanche matin, peu après 8h, dans son bureau de vote, situé à Draveil dans l'Essonne, rapporte dimanche Le Parisien. L'homme, venu accompagné de son fils, venait de glisser son bulletin dans l'urne, pour le second tour de l'élection présidentielle, lorsqu'il a été victime de douleurs de poitrine, avant de perdre connaissance.

Les secours intervenus sur place n'ont pas pu le ranimer. Le bureau de vote de Draveil a été temporairement fermé.