Un homme de 36 ans accusé d'avoir escroqué un million d'euros à des particuliers en leur promettant des placements miraculeux sur internet comparaîtra lundi devant le tribunal correctionnel de Paris, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Arrêté en juin 2010 au Maroc, Ludovic Cocheteux avait été extradé en octobre 2010 vers la France, et placé en détention provisoire. Il a été renvoyé en correctionnelle en septembre 2011 pour escroquerie par appel public à l'épargne, selon l'accusation.

Il est soupçonné d'avoir à partir de janvier 2008 trompé plus de 95 victimes françaises et belges pour les amener à verser des fonds sur un compte ouvert à la banque HSBC de Londres. Le préjudice total s'élèverait à plus de 1,1 million d'euros. Ludovic Cocheteux est accusé d'avoir créé une société en Grande-Bretagne, Eurowork, et un site internet frauduleux qui offrait des placements à haut rendement sur le marché du Forex (marché des changes), qui venait d'être ouvert aux particuliers. Il promettait des taux d'intérêt de 12 % à 23 % nets, voire 50 % nets, selon l'accusation.

Cette escroquerie reposait vraisemblablement sur une "chaîne de Ponzi", ce montage selon lequel les intérêts des premiers apporteurs de capitaux sont financés par les déposants successifs. Mis en confiance par ces intérêts, les premiers investisseurs sont incités à devenir les "parrains" de futures victimes.