Un guet-apens sur Facebook

  • A
  • A
Un guet-apens sur Facebook
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux jeunes se sont fait agresser après s’être rendus à un rendez-vous fixé via le réseau social.

Le 16 avril dernier, Allan, 17 ans se rend, accompagné d’un copain, à un rendez-vous avec une certaine Stella Bambino, sur le parking du stade municipal d’Irigny, dans le Rhône. Ils ne connaissent pas la jeune fille, mais ont prévu d’aller ensemble en boîte de nuit, raconte Le Progrès, jeudi.

Une fois sur place, le jeune homme s'aperçoit que Stella paraît bien plus jeune que les 19 ans qu’elle prétendait avoir sur Facebook. Mais surtout, la jeune fille ne ressemble pas du tout à la photo publiée sur son profil sur le réseau social. Les deux jeunes hommes commencent à avoir des doutes. L’ami d’Allan lui propose de partir.

Lacéré à coups de lame de rasoir

Mais les deux adolescents n’ont pas le temps de réagir. Une voiture débarque sur le parking avec, à son bord, cinq hommes. Le conducteur s’en prend à Allan et son copain. . "Qu’est-ce que tu fais avec ma copine ?", lui demande-t-il, avant de commencer à le frapper. Les deux jeunes hommes tentent de fuir. Ils se mettent à courir, mais Allan est rattrapé par ses agresseurs qui le lacèrent à coups de lame de rasoir. Son copain, lui, parvient à prendre la fuite.

Allan tente alors de monter dans la voiture de l’agresseur et de prendre la fuite au volant, mais il ne sait pas conduire. Deux lui tailladent alors la jambe en essayant de viser sa gorge. Les agresseurs finissent par partir, laissant la victime se vider de son sang.

Lorsque les secours arrivent sur place, ils découvrent une vingtaine de lacération sur le corps d’Allan. Mais le jeune homme a beaucoup de chance et se rétablit tout doucement. Il devra néanmoins rester immobilisé pendant trois mois. L’ami d’Allan, lui, reste traumatisé par l’agression et culpabilise d’avoir fui. Les enquêteurs de la brigade d’Irigny qui travaillent sur l’affaire vont maintenant tenter de découvrir s'il s'agissait bel et bien d'une piège tendu par la jeune femme et les cinq agresseurs.