Un "gros poisson" attrapé par la BAC

  • A
  • A
Un "gros poisson" attrapé par la BAC
Dans un reportage diffusé en 2009 sur la chaîne Planète justice, Karim Maloum, arrêté début juillet pour des soupçons d'extorsion de fonds, avait témoigné sur ses années au sein de la "Dream Team".@ Capture écran Dailymotion
Partagez sur :

Karim Maloum, un ex-braqueur de la "Dream Team", a été arrêté début juillet à Paris.

Sa liberté conditionnelle arrivait à échéance à la fin du mois de novembre. Karim Maloum, une figure du grand banditisme, a été interpellé à Paris le 2 juillet dernier pour des soupçons de "tentative d'extorsion de fonds et séquestration", selon une information du journal Le Parisien parue mercredi.

Une tentative présumée d’extorsion de fonds 

Agé de 49 ans, Karim Maloum a été arrêté par des policiers de la brigade anti-criminalité du IVe arrondissement de Paris, alors qu'il se trouvait "avec plusieurs autres personnes", a expliqué une source proche de l’enquête. L'une de ces personnes a interpellé les policiers en se disant victime d'une extorsion de fonds de 50. 000 euros et d'une séquestration.

Placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, Karim Maloum a été déféré 4 jours plus tard, le 6 juillet, et incarcéré à la prison de la Santé. Il nie les faits qui lui sont reprochés. "Mon client s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment", a fait savoir son avocat, Me Denis Guiraud, interrogé par Le Parisien.

"Le Gros" appartenait à la "Dream Team"

Surnommé "le Gros",  en raison de son physique de déménageur, Karim Maloum est un ancien pilier de l’équipe de rugby de Perpignan. Il doit sa renommée au fait d’avoir appartenu à une équipe de braqueurs chevronnés, surnommée la "Dream team", ayant sévi dans les années 90.

Ce gang, comprenant une dizaine de membres tous fichés au grand banditisme, est soupçonné par la police de plusieurs attaques à main armée comme celle, spectaculaire, d'un Airbus sur la tarmac de l'aéroport de Perpignan en août 1996.

Il était sorti de prison en 2008

Karim Maloum était sorti de prison en 2008. Il avait bénéficié d'une libération conditionnelle après avoir été condamné à treize ans de prison pour le braquage d'un fourgon blindé de la Brink's à Gentilly, en décembre 2000. Lors de ce braquage, une dizaine d'hommes cagoulés et armés avaient réussi à s'emparer d'un butin estimé à plus de 6 millions d'euros. Il avait été arrêté le lendemain de l'attaque avec une partie des braqueurs dans un pavillon de Paray-Vieille-Poste, dans l’Essonne.

Dans un documentaire diffusé l'hiver dernier sur la chaîne Planète+, Karim Maloum avait témoigné sur ces années au sein de la "Dream Team". Il évoquait alors une "équipe d'amis qui avaient le même profil, c'est à dire pas issus du grand banditisme". Défendant une certaine "idéologie", il revendiquait le fait de ne "pas aller prendre l'argent de gens qui travaillent".