Un génocidaire serbe présumé arrêté en France

  • A
  • A
Un génocidaire serbe présumé arrêté en France
Milorad Momic vivait depuis une dizaine d'années dans cet immeuble de La Verpillière.@ DR
Partagez sur :

Cet ancien paramilitaire est soupçonné d’avoir participé au massacre de Srebrenica, en 1995.

Cela faisait une dizaine d’années que Milorad Momic vivait à La Verpillière, en Isère, sous le faux nom de Guy Monier. Ce Serbe de 47 ans a été interpellé lundi par les gendarmes, alors qu’il se rendait à son travail, dans une entreprise de ravalement de façades de Vaux-en-Velin, près de Lyon.

Ancien paramilitaire, il appartenait à une unité spéciale, appelée "les Scorpions". Cette brigade, qui dépendait du ministère de l’Intérieur serbe, est intervenue dans le génocide de quelque 8.000 Bosniaques à Srebrenica, en 1995. Quatre ex-Scorpions ont été condamnés en 2007 par la justice serbe à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison. Milorad Momic était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen pour crime contre l’humanité.

"Il n'aurait pas fait de mal à une mouche"

Selon les informations d’Europe 1, il aurait été dénoncé à la police par un immigré clandestin serbe. Le patron du bar où Milorad Momic était habitué, à La Verpillière, s’avoue, au micro d’Europe 1, "abasourdi". "Pour nous il n’aurait pas fait de mal à une mouche", estime-t-il, dressant le portrait d’un homme "tranquille" et "agréable".

Pour le fils de son cousin, qui vit également en Isère, interrogé par Europe 1, les accusations à l’encontre de Milorad Momic sont "complètement fausses". "Ce n’est pas son style, il n’aurait pas fait tout ça", argue le jeune homme.

En attendant son jugement, Milorad Momic est incarcéré à Grenoble. Il pourrait être extradé à Belgrade dans les jours qui viennent.