Un gendarme traîné sur 100 mètres

  • A
  • A
Un gendarme traîné sur 100 mètres
Un gendarme a été trainé sur une centaine de mètres près d'un péage de Nîmes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le chauffard, sans permis, voulait échapper à un test d'alcoolémie au péage de Nîmes-est.

Grosse frayeur pour un gendarme de Nîmes. Un chauffard voulant échapper à un contrôle d'alcoolémie a traîné le fonctionnaire sur plus de 100 mètres. Ce conducteur de 35 ans a été interpellé après un kilomètre de course-poursuite sur l'A9. Il a été écroué et doit être jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

Les faits remontent à vendredi matin, vers 6h00. Contrôlé au péage de Nîmes-est dans le cadre de la feria de Nîmes, le conducteur fait d'abord mine de souffler dans un éthylotest. L'homme, privé de son permis depuis 2002 pour des récidives de conduite sous l'emprise de l'alcool et de drogue, redémarre aussitôt en trombe, brisant sur son passage une barrière de péage.

Le gendarme jeté contre les murets

Sauf qu'un motard s'est accroché à la portière de la voiture. Il est alors traîné sur plus de 100 mètres. Le chauffard tente à deux reprises de le faire chuter en le jetant contre des murets, avant de l'éjecter et de poursuivre sa route. Le 4x4 a finalement été intercepté après un kilomètre de course-poursuite sur l'A9 entre Nîmes et Orange, sur l'aire de repos de Marguerittes.

Les quatre passagers, terrorisés, ont été mis hors de cause. De son côté, le conducteur devra répondre de fait de "violences aggravées sur personne dépositaire de l'autorité publique avec arme", la voiture étant considérée comme une arme par destination, a précisé la gendarmerie. Le motard a quitté l'hôpital dimanche avec des blessures sur tout le corps.