Un garçon de 10 ans retrouvé pendu

  • A
  • A
Un garçon de 10 ans retrouvé pendu
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

L'enfant est toujours dans un état grave. La piste du jeu du foulard est privilégiée.

Un enfant de 10 ans a été découvert inanimé dans le jardin de ses parents, mercredi après-midi, à Pontcharra, dans l’Isère. Le garçon était pendu au bout d’une sangle attachée au poteau d’un étendage. Il a heureusement pu être réanimé. Les enquêteurs penchent pour un "jeu du foulard qui a mal tourné", a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie.

"C’est une pratique que les enfants n’imaginent absolument pas dangereuse. Ils recherchent une expérience qui peut leur donner des sensations bizarres. C’est extrêmement dangereux puisqu’à tous les coups, ils risquent un arrêt cardiaque", s'alarme sur Europe 1 Françoise Cochet, présidente de l’Association de parents d'enfants accidentés par strangulation. "Cet enfant a été probablement incité par quelque chose. J’ai fait une relation immédiate avec une émission de télévision qui est passée dimanche après-midi. Je ne sais pas si cet enfant l’a vu ou pas, mais je pense que cette émission aurait dû être accompagnée d’un message plus préventif."

Un suicide ?

L’enquête explorait aussi la piste du suicide. Un scénario auquel ne croit pas l’oncle de l’enfant. "Ils étaient en train de jouer, je pense. Il a dû glisser", a-t-il raconté au micro d’Europe 1.
Au moment du drame, l’enfant était seul chez lui, sa mère étant au travail et son père sorti faire des courses. "Le moment où c’est arrivé, il n’y avait personne, les autres étaient à côté sur le stade, personne ne l’a vu", a précisé l’oncle de l’enfant.

C'est finalement une voisine qui a donné l'alerte quand elle a vu l'enfant inanimé, et un voisin en train de tenter de le réanimer ."J'étais sur le balcon quand j'ai vu que le gamin était étendu par terre et qu'il y avait un monsieur qui était en train de lui faire un massage cardiaque", raconte, ecore troublée, la voisine.

Jeudi soir, le petit garçon restait hospitalisé dans un état grave, placé dans un coma artificiel. Mais ses jours ne sont plus en danger, et il "ne devrait pas avoir de séquelles", selon le corps médical.