Un gang de voleurs de métaux démantelé

  • A
  • A
Un gang de voleurs de métaux démantelé
Un hélicoptère comme celui-ci a permis aux gendarmes de ne pas perdre de vue les malfaiteurs.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Au terme d’une folle course-poursuite, les malfaiteurs ont été arrêtés par la gendarmerie.

Quatre hommes ont été arrêtés par la gendarmerie après une longue course-poursuite. Ils pourraient faire partie d’un des réseaux les mieux organisés de vol de métaux, dont les gains atteindraient un million d’euros.

Des pointes à 250 km/h. Ces voleurs de métaux avaient des nerfs d’acier. Malgré l’impressionnant dispositif mis en place par la gendarmerie, les quatre malfaiteurs ont contraint les forces de l’ordre à une folle chevauchée à travers trois départements. De l’Essonne à la Marne, ils ont poussé leur voiture sur plus de 200 kilomètres, avec des pointes à 250. C’est seulement grâce à la caméra infrarouge de l’hélicoptère dépêché sur place que les gendarmes n’ont pas perdu la trace du véhicule. Dressées à différents endroits sur la route, des herses métalliques parviennent finalement à immobiliser le bolide.

Réseau bien organisé. Les quatre hommes arrêtés la semaine dernière au cours de cette course-poursuite étaient dans le collimateur des enquêteurs depuis le mois de mars. A l’époque, ils sont surpris par les gendarmes alors qu’ils démontent une grosse berline. Ils sont rapidement soupçonnés de faire partie d’un réseau très bien organisé de vol de métaux.

150 tonnes dérobés pour 1 millions d’euros de valeur. Un réseau qui sévit sur un périmètre assez large, de la Normandie à l’Île-de-France. Quelques coups d’éclats figurent à leur palmarès, comme ces 52 tonnes de métaux qui disparaissent dans l’Orne. Peu à peu, les enquêteurs opèrent le rapprochement entre plusieurs coups dans le genre. Si les soupçons de la gendarmerie se vérifient, ce serait plus de 150 tonnes de métaux qui auraient été dérobées par les membres de ce réseau, soit près d’un million d’euros en valeur marchande.

D’autres indices viennent étayer la piste du réseau. La semaine dernière, deux receleurs présumés ont été interceptés. Des vêtements identiques à ceux repérés sur les vols et des presses pour fausses plaques d’immatriculation ont été saisis. Parallèlement, quatre clients ressortaient également de détention. Ils pourraient y retourner rapidement maintenant que leurs fournisseurs ont été arrêtés.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

FAIT-DIVERS - Vol de cuivre : des foyers privés de gaz à Pérone

NOUVELLE TENDANCE - Les vols de pots catalytiques explosent