Un "expert" derrière ces braquages ?

  • A
  • A
Un "expert" derrière ces braquages ?
Partagez sur :

Il faut "un certain niveau de connaissances" pour créer une telle ruse, confirme un spécialiste.

Parmi les trois malfaiteurs soupçonnés d’avoir braqué plusieurs distributeurs automatiques de billets en usant d’un subterfuge informatique, se trouve un jeune homme de 19 ans. Ce technicien spécialisé dans la maintenance des DAB intéresse tout particulièrement les enquêteurs.

Il n’y a qu’un "expert avec un certain niveau de connaissances qui a pu envisager ce type d’attaques", confirme à Europe1.fr Gilbert Louard, le directeur marketing du groupe NCR, l’un des leaders sur le marché du distributeur automatique de billets. Car contre ce type d’attaques "intelligentes", les fabricants de DAB ont déjà pris les devants. Il existe des systèmes pour rendre inviolable "l’architecture de la machine" puis bloquer "l’installation d’un logiciel pirate", c’est-à-dire contre les deux "ficelles" de la ruse découverte en région parisienne.

Reste des failles...

Mais il reste possible d’ "identifier des failles, que d’autres n’ont pas vu, au cours de votre vie professionnelle puis de les mettre en application", reconnaît Gilbert Louard. Une équipe d’architectes-systèmes est ainsi mobilisée en permanence au sein du groupe NCR pour optimiser la sécurisation.

Un amateur pourrait-il malgré tout braquer par la ruse un tel système informatique ? En s’inspirant par exemple des très nombreuses vidéos "mode d’emploi" postées sur les sites de partage ? "On regarde toujours" ce qui est disponible sur internet, confirme Gilbert Louard. "Mais les vraies techniques qui fonctionnent ne sont pas celles qui sont publiées", précise-t-il immédiatement.