Un enseignant poignardé à Provins

  • A
  • A
Un enseignant poignardé à Provins
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le professeur, légèrement blessé, a pu rentrer chez lui. Son agresseur est toujours en fuite.

Un professeur a été victime d'une agression mercredi midi au lycée professionnel des Pannevelles, à Provins, en Seine-et-Marne. Légèrement blessé, il a reçu un coup de couteau dans le dos, au niveau de l’épaule, par un individu cagoulé qui a pris la fuite. Selon des informations d'Europe 1, la "blessure est de faible gravité". Le professeur, sous le choc, a pu passer la nuit chez lui. L'enquête a été confiée au commissariat de Provins.

La blessure est légère

Les faits se sont déroulés vers 12h15 alors que la cloche venait de sonner la pause déjeuner. Le professeur de génie civil, qui était en cours avec cinq élèves, ferme la porte de la salle. C'est là qu'un homme, arrivé derrière lui, lui donne un coup de couteau. La lame transperce son blouson et lui entaille l'épaule droite sur deux centimètres.

L'enseignant parvient à poursuivre son agresseur. L'homme cagoulé saute une clôture et réussit à s'enfuir, tandis que le professeur s'écroule par terre. Des élèves viennent aussitôt lui porter assistance, avant qu'il soit pris en charge par les secours et transporté à l'hôpital.

L'identité de l'agresseur, qui était cagoulé, n'est toujours pas connue. Les enquêteurs n'excluent pas qu'il puisse s'agir d'un des élèves de cette classe d'apprentissage en maçonnerie, dont l'enseignant est professeur principal.

Des problèmes de sécurité dans le lycée

"Ce professeur principal d’une classe très difficile avait déjà engendré une action des enseignants en novembre dernier", écrivent des professeurs de cet établissement dans un communiqué de presse. Alertés depuis deux ans sur les problèmes de sécurité au sein de l'établissement, il semblerait que l'inspection académique et le rectorat n'aient pas donné suite aux réclamations des enseignants. Le lycée compte en effet 1.040 élèves pour seulement quatre surveillants.

Les cours de jeudi matin ont été annulés au lycée. Élèves et professeurs doivent se réunir pour échanger sur le drame. Les enseignants devraient être reçus dans l'après-midi, pour la seconde fois depuis le début de l'année, par l'inspecteur d'académie. Ils demanderont plus de moyens et notamment plus de surveillants.