Un enfant renversé par un fourgon de police

  • A
  • A
Un enfant renversé par un fourgon de police
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Le drame s’est passé à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Son état est jugé préoccupant.

Un enfant de onze ans a été grièvement blessé après avoir été fauché par un fourgon de la police nationale, jeudi en fin d’après-midi à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Hospitalisé jeudi soir à l’hôpital Necker, à Paris, l’enfant a été placé dans un coma artificiel, vendredi matin. "L'enfant est effectivement plongé dans un coma artificiel en attendant que son oedème cérébral se résorbe. Il faut attendre quatre ou cinq jours pour en savoir plus", a indiqué une source médicale.

La police a-t-elle grillé le feu ?

L'accident s'est déroulé boulevard Léon Feix, en centre ville. L'enfant, qui sortait vraisemblablement de l'école, était près d’un arrêt de bus lorsqu’il a commencé à traverser la chaussée au niveau d’un feu de signalisation. Selon les premiers éléments de l'enquête, il traversait en dehors des clous, un baladeur sur les oreilles.

L’enfant n’a pas vu venir le fourgon de police, qui avait allumé son avertisseur sonore. Si les policiers affirment que le feu était vert, un autre témoin de la scène a assuré que le feu était rouge.

"Les pompiers n'ont pas été appelés"

"Un jeune haut comme trois pommes, qui n’avait pas plus de douze ans, traversait au feu rouge à l’angle du boulevard Léon Feix et de la rue Michelet quand une camionnette de la police est arrivée à toute allure et a tamponné le petit. Dans les deux minutes qui ont suivi, sept voitures de police et une voiture banalisée sont arrivées pour aider le petit mais les pompiers n’ont pas été appelés", a témoigné Saha Zacharia au journal 20Minutes.

Six voitures de police sont rapidement arrivées sur place après l’accident, suivies par les pompiers. L'enquête a été confiée au commissariat d'Argenteuil.