Un différend familial vire à la tuerie

  • A
  • A
Un différend familial vire à la tuerie
Une vingtaine de voitures de police s'est rendue sur le lieu de l'altercation, qui a causé la mort de deux frères.@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux frères ont été tués mardi soir à Asnières pour une histoire d'argent et de restaurant kebab.

Un règlement de compte peu banal a eu lieu mardi soir à Asnières, dans les Hauts-de-Seine. Quatre frères ont eu une dramatique altercation entre eux à proximité d’un vendeur de kebabs. Deux d’entre eux sont décédés, un troisième est blessé, alors que le quatrième a été interpellé.

Selon des voisins, la famille est "d'origine turque" et possède un restaurant où la bagarre aurait commencé avant de se déplacer sur les lieux du drame. Le litige pourrait être lié à ce restaurant, selon une source policière.

Une voisine raconte avoir vu deux corps allongés sur le bitume, pendant qu'un troisième homme se tenait debout, pleurant et hurlant "Sauvez-les!". "On a entendu des coups de feu. Je suis sorti. Une personne criait. J'ai appelé les secours qui sont arrivés en trois minutes", a raconté un commerçant.

Un mort par balle, l'autre par arme blanche

Un des quatre hommes est soupçonné d'avoir ouvert le feu à plusieurs reprises sur au moins deux de ses frères. Il a été interpellé assez rapidement après les faits à Asnières. Une des victimes est décédée sur place, touchée au thorax par des coups de feu.

Un autre homme est mort vers 03 heures du matin à l'hôpital de Suresnes après avoir notamment reçu au visage des coups à l'arme blanche. Un troisième a été blessé, également à l'arme blanche, et restait hospitalisé à l'hôpital Georges-Pompidou en fin de matinée mercredi.

Selon Le Parisien, une vingtaine de véhicules de police se sont rapidement rendus sur les lieux. Le maire d’Asnières, Sébastien Pietrasanta, s’est aussi rendu sur les lieux du drame. L’enquête a été confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.