Un CRS se suicide dans sa caserne

  • A
  • A
Un CRS se suicide dans sa caserne
Les collègues du CRS, qui exerçait depuis 20 ans à Saint-Quentin, sont "sous le choc"@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans une lettre, le quinquagénaire explique ne pas supporter l'idée de prendre sa retraite.

Il était à deux mois de la retraite. Un CRS, marié et père d'une fille, a mis fin à ses jours vendredi soir avec son arme de service dans sa caserne de Saint-Quentin dans l'Aisne. Âgé de 54 ans, il a laissé une lettre dans laquelle il explique qu'il était "perturbé" par la perspective de partir à la retraite, et avait "du mal à gérer la transition".

Ses collègues sont "sous le choc" de la disparition du policier, qui exerçait depuis "plus de vingt ans" à Saint-Quentin. Aucun signe ne laissant augurer un tel geste n'a été détecté.

Une enquête a été ouverte, même si le suicide ne fait aucun doute.