Un collégien suicidaire sauvé par ses amis

  • A
  • A
Un collégien suicidaire sauvé par ses amis
Un adolescent de 16 ans, qui a tenté de s'immoler par le feu vendredi dans un collège de La Rochelle, a été sauvé in extremis par l'intervention de ses camarades.@ MaxPPP
Partagez sur :

Il a tenté de s’immoler par le feu. La diligence de ses camarades a permis d’éviter le pire.

L’INFO. Un adolescent de 16 ans, qui a tenté de s'immoler par le feu vendredi dans un collège de La Rochelle, a été sauvé in extremis par l'intervention de ses camarades. "C'est une très très grosse frayeur, c'est quelque chose d'ahurissant qui s'est produit", a témoigné au micro d’Europe 1 Christian Macheteau, le principal du collège Albert-Camus, où s’est déroulé le drame.

Il enflamme son blouson. "Au moment de la rentrée des élèves, vers 8h30, un élève est allé dans un recoin de l'établissement, il a sorti de son sac une bouteille de pétrole, il en a versé sur son blouson et il l'a allumé", a précisé le principal du collège. "Fort heureusement, l'élève a fait ça devant d'autres élèves. Un camarade s'est, sur le champ, précipité et l'a poussé dans les toilettes pour tout éteindre. Il y avait d'autres élèves autour qui l'ont accompagné", s’est-il félicité.

L’attitude remarquable des collégiens. Christian Macheteau a d'ailleurs tenu à souligner la maturité de la réaction des collégiens. "Ce qui remarquable, c'est l'attitude des adolescents autour. C'est grâce à cette attitude responsable que cet adolescent n'a strictement aucune brûlure, et qu'il s'en sort, sur ce plan-là, totalement indemne", estime-t-il.

"Il était un peu bizarre". Les raisons qui ont poussé cet adolescent à ce geste restent floues pour le moment. "Ces temps-ci, il était un peu bizarre. Il était un peu plus isolé que la moyenne", a confié un de ses camarades au micro d'Europe 1. "Il est un peu timide aussi, alors il se fait beaucoup racketter, avec des cigarettes dans les toilettes, et du coup, il avait un peu peur", ajoute-t-un autre. Ça m'a choqué, parce que voir un ami brûler, c'est impressionnant. Il n'allait vraiment pas bien pour faire ça", conclut cet élève.

L’influence d’autres actes de ce genre. Le collégien a été pris en charge par les secours et hospitalisé. Sa mère prévenue est auprès de lui. Les raisons du geste du collégien n'étaient pas immédiatement connues, même s'il a apparemment dit aux secours avoir été influencé par des faits divers des derniers jours, où plusieurs suicides et immolations ont marqué l'actualité. Deux cellules psychologiques ont été mises en place dans l'établissement.

Les parents d'élèves inquiets. Du côté des parents d'élèves, c'est l'inquiétude qui prédomine. Une mère de famille a a jugé au micro d'Europe 1 cet acte "dramatique". Avant d'ajouter : "être, à 16 ans, dans une telle désespérance, ça prouve d'énormes problèmes".