Un collégien poignardé à Marseille

  • A
  • A
Un collégien poignardé à Marseille
Lors de la récréation, un élève de 14 ans a été blessé au couteau par l’un de ses camarades.@ MAXPPP
Partagez sur :

Lors de la récréation, un élève de 14 ans a été blessé au couteau par l’un de ses camarades.

L’accident s’est déroulé à l’heure de la récréation. Un élève de 14 ans a été blessé au couteau par un camarade lors d'une bagarre opposant deux jeunes collégiens pour des raisons encore indéterminées. Selon une source policière, la victime faisant état d'une dizaine d'"estafilades". D'après des témoignages recueillis sur place, tous deux étaient scolarisés en classe de quatrième, dans le collège du Roy d'Espagne, situé dans les quartiers sud de Marseille.

"Présomption de tentative d’homicide"

C'est un collégien qui a trouvé la victime dans un couloir, a dit à la presse le père de cet élève. Plusieurs auditions doivent avoir lieu dans l'après-midi, dont la victime, a informé Jacques Dallest, le Procureur de la République. La "présomption de tentative d'homicide" est retenue à ce stade.

"La directrice nous a dit que l'agresseur n'était pas dans son état normal, ses copains ne l'ont pas reconnu", a déclaré Michael Monteleone, gendarme de profession, frère d'un élève de sixième et lui-même ancien élève du collège.

 "Ses jours ne sont pas en danger"

L'agresseur présumé a été interpellé à l'extérieur de l'établissement et placé en garde à vue, selon le procureur de la République à Marseille, Jacques Dallest. Les deux élèves sont originaires de deux cités différentes.

L'adolescent blessé a été transporté à l'hôpital de la Timone, ont annoncé les marins pompiers. Ses jours ne sont pas en danger.

Une cellule d'écoute a été mise en place. Des représentants de l'équipe mobile académique de sécurité se sont rendus dans ce collège présenté comme relativement tranquille. L'établissement compte 498 élèves et une trentaine de professeurs, selon un porte-parole de l'inspection académique. Les enfants devaient être libérés à 15 heures après une heure de discussion avec la directrice et les enseignants.