Un cimetière israélite profané

  • A
  • A
Un cimetière israélite profané
@ Reuters
Partagez sur :

Une vingtaine de tombes du cimetière juif de Cronenbourg à Strasbourg ont été profanées, mardi.

Cela ne peut pas être une coïncidence. Dans la nuit de mardi à mercredi, 18 tombes ont été taguées par des croix-gammées de couleur brune, dans le cimetière israélite de Cronenbourg, à Strasbourg. 13 d'entre elles ont par ailleurs été renversées.

Une profanation qui intervient le jour même de la Journée internationale en mémoire des victimes de l'Holocauste.

L'inscription "Juden Raus" (Les Juifs dehors) a été relevée sur une tombe. "Ce sont tout à fait des inscriptions de la période nazie. On fête actuellement l'anniversaire de la libération des camps de concentration et je pense que ça a forcément un lien", a précisé Laurent Schmoll, président de la communauté israélite de Strasbourg,

Le cimetière lui-même n'est pas équipé de caméras mais le système de vidéo surveillance de la ville pourrait fournir des indices à la sûreté départementale, chargée de l'enquête.

Un "acte odieux"

"Cet acte odieux doit être traité avec la plus grande sévérité en ce jour de commémoration de la libération du camp d'Auschwitz, symbole de l'inhumanité jusqu'à laquelle le racisme peut porter", indique SOS Racisme dans un communiqué.
"Les faits nous montrent que derrière chaque profanation se trouve soit un groupuscule d'extrême droite ou un site internet raciste. Nous demandons à ce que la justice ne se limite pas à juger les auteurs des profanations mais poursuive aussi ceux qui ont pu les inciter", conclut l’association.