Un bus incendié en banlieue parisienne

  • A
  • A
Un bus incendié en banlieue parisienne
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des ados ont mis le feu à un bus mercredi, à proximité de la cité de la Grande Borne à Grigny.

Un groupe d'adolescents a incendié dans la nuit de mercredi à jeudi un bus de transports en commun à proximité de la cité de la Grande Borne à Grigny, dans l'Essonne. Muni de bâtons et de pierres, une vingtaine d'adolescents ont bloqué le bus, fait descendre le chauffeur et les deux passagers avant d'asperger le véhicule d'essence et d'y mettre le feu.

L'attaque, qui est survenue peu après minuit, n'a fait aucun blessé. Aucune interpellation n'a eu lieu pour le moment. Selon le syndicat Alliance, les jeunes gens ont agi en représailles après l'arrestation d'un trafiquant de drogue dans la cité. Des policiers étaient intervenus récemment dans les communes d'Athis-Mons, Grigny et Montgeron dans le cadre de trafics de stupéfiants ou de différents vols.

Représailles ?

"Nous constatons de plus en plus une banalisation et une professionnalisation des violences urbaines déclenchées par des délinquants dont la stratégie consiste à anticiper ou empêcher les opérations de police", déclare le syndicat de police dans un communiqué.

Mercredi dernier, deux jours après une opération anti-drogue, un bus avait été incendié à Tremblay-en-France. Les conducteurs avaient cessé leur activité pendant plusieurs jours pour dénoncer leurs conditions de travail et demander des moyens supplémentaires. Par ailleurs, mercredi à Montreuil, trois policiers ont été agressés alors qu'ils tentaient de contrôler un homme "démuni de casque et effectuant du gymkhana sur la voie publique avec une moto-cross démunie de plaques d'immatriculation", écrit Alliance dans un communiqué.